Clinic Cryo Esthetic
Compléments nutritionnels & boosters métaboliques


Les compléments nutritionnels et boosters métaboliques





Les micro-nutriments, oligo-éléments et vitamines, interviennent à tout instant dans les milliers de réactions chimiques de chacune de nos cellules. Lorsque ces nutriments sont absents ou en quantité trop faible, donc en cas de carence, l'organisme s'affaiblit, fonctionne moins bien et résiste moins à la maladie.
Ce concept classique de carence, à l'origine de pathologies rentrant dans le cadre précis d'une maladie bien répertoriée (Béri-Béri pour la vitamine B1, Scorbut pour la vitamine C, Anémie pour le fer...) a perdu de son actualité dans les pays industrialisés. S'y substitue maintenant de plus en plus la notion de « déficience marginale », état caractérisé par des réserves insuffisantes pour maintenir un état fonctionnel physiologique normal ou optimal. C'est la différence entre surpoids (considéré seulement comme disgracieux), obésité, et obésité pathologique (considérée comme une maladie).

Cette déficience peut se corriger simplement par un apport suffisant en vitamines et en oligo-éléments afin de faciliter les réactions biochimiques cellulaires : ce sont donc des « boosters ». Mais rappelons le, seulement en cas de déficiences !

Quelques exemples :
  • La plus connue : le fer pour la force, avec Popeye et les épinards
  • Le Magnésium pour la silhouette (eau minérale), et les FAT-BURNER en général pour augmenter la combustion de nos aliments en excés et en particulier la graisse
  • Le Zinc pour les défenses immunitaires et tout ce qui nécessite beaucoup d'énergie, par exemple la spermatogénèse, ou la fabrication de cheveux



De nombreuses études scientifiques ont fait le socle de la micronutrition qui fait l'objet d'un diplôme Inter-Universitaire afin de former les médecins à cette discipline «récente » qui finit par trouver ainsi sa place dans l'arsenal thérapeutique disponible pour les patients : ces tableaux cliniques auxquels ils sont confrontés quotidiennement, ont pris forme progressivement, se sont dotés de preuves biochimiques conduisant à des critères diagnostiques et de complémentation adéquates : dosages sanguins, salivaires, urinaires...